Dossier voyage : La Thaïlande

enfant qui rigole thailande

Bonjour à touuuus !

Me voilà revenue en Chine, toute bronzée (ou rouge selon l’angle de vue de certains), et très impatiente de vous raconter mon voyage en Thaïlande ! 

« Après dix jours durant lesquels le bien-être était de mise, découvrant que l’accueil et l’entraide sont dans la nature même des Thaïlandais, j’ai de nombreuses  histoires à vous raconter.

Cette fois-ci encore (vous commencez à être habitués), le format de mon article change. Il va se présenter sous forme d’un « dossier »; sorte de carnet de bord avec des annotations sur ce qui m’a plu, des liens vers des sites intéressants si vous souhaitez prochainement poser vos petits pieds sur le sable chaud des îles Thaïlandaises 🙂

Très bonne lecture à tous,

Musique du jour

你想干什么,就干什么

(je vous laisse traduire 😉 )

Samedi 5 mars 2016

Début d’un nouveau voyage, la Thaïlande, qui devient à ce titre le troisième pays asiatique que je vais fouler. Mon plan d’attaque : établir une liste histoire de bien s’organiser, parce qu’un voyage en avion seule et, dans un pays inconnu, tu vas pas me dire que t’es tranquille non plus. Après ces préparatifs, je me retrouve projetée directement à l’aéroport. Là encore le temps passe rapidement, au passage je rencontre une chanteuse de Shanghai (avec sa horde de fans) apparemment connue. Autre information : mon bagage ne suit pas à l’escale, il va falloir que je cours pour le récupérer.

Note : Je vous conseille de voyager léger. Un sac de 40 litres, pour deux semaines c’est suffisant et peut se prendre en cabine (info reçue après mon premier vol). Car voyager en Thaïlande ça inclut également les longs déplacements comme les bus de nuit.

17h : je suis un peu le phénomène de foire dans l’avion domestique en Chine. Les Chinois me dévisagent, seule occidentale dans l’appareil qui parle néanmoins en chinois avec ses voisins.

Dimanche 6 mars 2016 : Bangkok

Première journée inoubliable de ce voyage !

Bangkok, 9 h : levée sous un soleil resplendissant, petit déjeuner en terrasse de l’hôtel , un vrai bonheur. Le matin on planifie notre journée : des temples, du street art (street art à bangkok), pour le reste on improvisera !

SAMSUNG CSC
street art à Bangkok

Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir que TOUS les Thaïlandais sont accueillants au possible. Au détour d’une ruelle, un passant nous arrête sans raison spécifique, nous interroge sur la raison de notre venue à Bangkok et se met alors à nous expliquer durant 20 minutes les endroits incontournables à Bangkok, ses bons plans… Pour au final nous négocier un Tuk-tuk qui s’est chargé de nous transporter à ces différentes visites pendant 4 heures !

SAMSUNG CSC
Notre heureux inconnu
SAMSUNG CSC
Tuk-Tuk maaan !

Nous sommes allés visiter le lucky buddha, le grand buddha du Wat intharam en passant par une agence de voyage pour prendre nos trajets Bangkok – Kho phan gan. Hé oui pour parler des agences de voyage, notre tuk-tuk man comme tous les autres ne s’est pas empêché de faire un détour pour nous arrêter à un magasin de chemise ou à cette agence de voyage. A noter que ce détour nous a permis de négocier à un prix très raisonnable (1200 Bahts aller/retour Bangkok Kho Phan Gan et Kho Tao avec le ferry comprit dedans) les transports de nuit et en ferry.

Les temples sont magnifiques, blancs , bordés de dorures et de couleurs éclatantes. La sérénité des lieux impose le respect, l’émotion et l’écoute.

Fin de journée grandiose au sommet de la Golden Moutain avec une vue à 360 degrés du soleil couchant à couper le souffle. Petit repas dans une ruelle adjacente.

Lundi 7 Mars : Ayutthaya

Journée éreintante !

Levée 5h30 pour prendre un bus direction Ayutthaya. Cette ancienne capitale de la Thaïlande est magnifique. Tu peux t’imaginer d’après les ruines la vie colorée et luxuriante du 18ème siècle !

Malgré tout, le soleil tapait fort, nous avons beaucoup marché tout au long de la journée et le peu de sommeil a entaché un tout petit peu notre engouement. Bref, pas une minute pour se poser, retour sur Bangkok en fin de journée puis douche expresse dans la gare routière (à Hua Lampong possibilité de se doucher pour 10 bahts, salle plutôt propre). En effet nous étions attendus à 20 heure pour prendre notre bus de nuit direction Ko Pha Ngan.

1 heure du matin : c’est parti, le chauffeur du bus nous arrête, alors tous endormis sur des sièges confortables 4 étoiles, pour … manger ! Un peu perdus, on a déambulé dans la station avec notre ticket pour nous restaurer.

Mardi 8 mars : Kho Pha Ngan

8 heure du matin : arrivée à Surat Thani pour prendre le ferry direction les îles !

Que de rebondissements dans cette journée. Nous avons finalement posé le pied sur l’ile de Kho Pha Ngang à 13h, un pick-up nous transporte jusqu’au bungalows que nous avions réservés dans la jungle ! La vue du bungalow est magnifique, le dépaysement est totale, la tranquillité est le maître mot des lieux. 3 euros la nuit, c’est cadeau. De plus, j’ai fait la connaissance de la fille des gérants, un petit bout de 4 ans au caractère bien trempé ! Elle a pris mon appareil pour faire des clichés, puis, au bout de quelques instants m’a ordonnée de faire des poses devant l’objectif.

SAMSUNG CSC
future top modèle
SAMSUNG CSC
le bout d’chou

pour la réservation de cet hébergement : Bungalow dans la jungle

SAMSUNG CSC
la vue de l’accueil de l’hôtel

Mais mais mais… Nous avions organisé ce périple pour participer à la célèbre soirée « black-moon party ». Seulement, les dates étant calquées sur le calendrier lunaire, elles peuvent donc changer d’une semaine à l’autre suivant la lune ! Pour résumer on est arrivé un jour après la soirée. Par la suite nous avons donc décidé de rester un jour de plus pour participer à une autre soirée localisée à côté d’une cascade.

Après avoir posé nos affaires nous avons loué un scooter (200 bahts soit 5 euros la journée) pour visiter l’île. On a pu assister en haut d’une colline à un magnifique coucher de soleil. Les plages ? des cartes postales.

Mercredi 9 mars : Kho Pha Ngan

Le mot d’ordre ? Farniente.

Jeudi 10 mars : Kho Pha Ngan

La vie sur une île c’est plutôt sympathique, je me suis baladée toute la journée en scooter, à la recherche de plages pour bronzer. En me dirigeant vers la plage Haad Rin (la plage la plus connue ou se situe également la full moon party tous les mois), je me suis arrêtée sur le bord de la route pour admirer un superbe « palais » en construction. j’ai eu l’agréable surprise de découvrir en contre-bas un morceau de plage intacte et désert !

En poursuivant ma route j’ai pu discuter avec un tatoueur, un européen qui avait décidé depuis 1 an d’habiter à Kho Pha Ngan. En parlant de cette vie paradisiaque que de vivre sur une île, il m’a confié que le quotidien reprenait toujours le dessus et que les paysages que tu admires le premier jour deviennent invisibles au bout d’un certain temps. Je pense également que la beauté de ces lieux réside dans leur singularité face à nos paysages français.

Le soir est arrivé bien vite, la « waterfall party » également avec en line-up un Dj allemand. J’ai plutôt bien apprécié la soirée 🙂

Vendredi 11 mars : Kho Tao

Kho Tao est plus petite que Kho Pha Ngan, plus tranquille. Notre hôtel , également réservé sur booking.com était juste à côté de l’arrivée en bateau ce qui nous a permis de profiter de la plage directement après notre arrivée.

Note : les mojitos sont à tester absolument !

Samedi 12 mars : Kho Tao

Dernier petit tour à la plage, café froid en main pour un retour sur la terre ferme.

19 heure : on était à Chumphon pour attendre notre train de nuit direction Bangkok. Question existentielle : serons nous serrés dans un compartiment insalubre ou non ? Affaire à suivre…

Dimanche 13 mars : Kanchanaburi

Le train de nuit fût une chouette expérience. Je me suis sentie un peu comme dans Harry Potter (allez savoir pourquoi). Après  8 heures de train, on prend cette fois ci le bus direction Kanchanaburi. C’est une ville à 3 heures de Bangkok, réputée pour ses cascades et son fameux pont qui apparait dans de nombreux films.

SAMSUNG CSC
train couchette

Une fois sur place on s’est mis en quête d’un endroit où dormir, notamment un recommandé par le guide du routard : »Le Nita Rafthouse ». Sa particularité ? Proposer des chambres sur l’eau ! En effet la rivière Kwai est propice à ces hébergements. En plus de cela, l’endroit rempli d’objets en tout genre a son charme bien à lui. J’ai rencontré un Thaïlandais sur place qui m’a fait goûter des « jack-fruit » tout en discutant de la culture et du mode de vie Thaïlandais.

Lundi 14 mars : Kanchanaburi

Direction les cascades d’Erawan à 2 heures de Kanchanaburi ! Et le déplacement en valait la peine. Située dans un parc national, la balade se décompose en 7 « marches ». A chaque marche apparaît une piscine naturelle, remplie de poissons qui te mangent les bouts d’pieds. Mis à part les touristes agglutinés aux premières step, les paysages sont magnifiques. Plus nous montions vers l’origine de la cascade, plus l’eau était turquoise ! Une fin en beauté sur les terres de la Thaïlande.

Puis Mardi matin, réveil, avion, escale puis retour à Beijing… le retour à la réalité dans le froid et la pollution fût quelques peu difficile dans un premier temps. Mais ma vie à Beijing reprend son cours.

De plus, une nouvelle opportunité s’offre à moi : un stage marketing dans une PME qui gère un salon de spa haut de gamme. Par ailleurs je viens d’essayer ma première séance de rugby avec des internationales. Elle m’a bien plu je compte donc m’inscrire héhé.

A Beijing, tout bouge, il suffit d’ouvrir les yeux pour trouver l’activité qui te convient le mieux 😉

J’espère que ce format vous a plu,

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires, de vos critiques et questions sur la Thaïlande si besoin 🙂

A très vite !

Partage le :)

Similar Posts

18 thoughts on “Dossier voyage : La Thaïlande
  1. Merci pour ce reportage, le format est sympa et dynamique et les photos sont bienvenues pour se plonger avec toi dans tes aventures. Nous constatons que tu es bien occupée et que tu progresses en Chinois. Bisous de la Champagne

  2. C’est dingue tout ça ! tu as eu une expérience de fou ! C’est génial ! (je t’envie un peu 😛 )
    super sympa en tous cas cet article et les photos sont magnifiques!!
    Tu te débrouilles comme une chef!
    Bisouuuus

  3. Scotché! ma Chinouze, voilà le premier mot qui me vient. Où vas-tu t’arreter?
    Sur tes superbes photos, j’aurais aimé avoir plus de détails des lieux pour certaines (au lieu de Samsung CSG!)
    xxx

  4. J’ai fais le tour de ton site, c’est merveilleux. Ton aventure est exceptionnelle et ton carnet de voyage est très bien tenu, tes photos son très belles. Je vois que tu mènes très bien ta vie au bout du monde ! C’est super de nous faire partager tes aventures ! Continue comme ça c’est une chance incroyable !
    Millou 🙂

  5. Tu as oublié de noter à la fin de ton article un petit passage que j’ai rédigé pour toi avec plaisir : « Mais quel plaisir insoutenable c’était de retrouver mes copines toujours aussi géniales que dans mon souvenir. »
    Tu as fait des super photos et ton article est si bien écrit que je m’y serais presque crue. Quand je pense que j’étais en cours pendant ce temps là !!!!
    coeur coeur coeur
    (Je peux pas poser mon like mais c’est tout comme)

  6. un vrai travail de journaliste (ou d’agence de voyage pour baroudeur ) ça fait du bien d’etre a Crest et de voyager devant son ordi . les photos sont superbes et on te suit pas a pas avec tes commentaires .un deuxième regard plus approfondi s’impose pour des commentaires . C’est super

      1. il se trouve que je lis en ce moment un bouquin de Sarah Marquis (Sauvage par Nature ) une aventuriere qui a traversée la thailande en solitaire à pied.elle a notament été a Ayutthaya
        Wat phu khao Thong ,venant de Chiang Rai pour ensuite prendre le bateau a Bangkok pour l’Australie…j’avoue préférer la lecture papier mais ton approche et ta nouvelle présentation (anectodes,photos) m’ont vraiment transporté dans ce pays ……
        JE pense que dans l’avenir un bouquin (plus photos ) avec ton style s’impose
        CONTINUE COMME CA

  7. Super ma chérie ! Ça donne réellement envie d’y aller ! En plus c vraiment pas cher . Mais avez vous profite d’un massage ? Et quelle Nourriture avez vous découvert ?
    Super ton stage ! C à pékin ?
    Bisous d nous 5 des Ménuires 😘😉

    1. Mon ami est venu en Thaïlande pour faire un stage de massage thai donc oui j’en ai profité 😉 la nourriture est ultra variée j’ai beaucoup aimé le mélange sucrée salé d’un poulet/pomme de terre/ ananas/curry/riz par exemple 🙂 bisous à vous profitez bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *